Rivages & Patrimoine

Les fonds s’étagent entre -5 et -10m. 

Le relief est composé de sable, d’éboulis rocheux, de failles, de trous qui hébergent une faune multicolore et abondante. 

Ce site est un lieu idéal pour les baptêmes de plongée et la plongée de nuit. 

A son extrémité nord repose une ancre, gardienne intemporelle d’un passé maritime important.

Les 5 sites

Ces 5 sites ont été retenus en fonction de leur diversité, 4 sur les 5 sont accessibles à tous plongeurs.

La roche Kaisari n’est pas une plongée grand public, mais le site présente des spécificités qu’il faut préserver.

Accessible en bateau, le mouillage se fait sur le haut d’un tombant vertigineux entre -13 et -41 m. 

On longeant le tombant vers le nord un superbe gorgone orange ondulant comme un éventail en dentelle accueille les plongeurs. 

Toujours vers le nord, on découvre plusieurs cavités puis une grotte de 6 m sur 5 tapissée de branches touffues jaunes « les pié d’bwa ». 

De nombreux spondiles attendent bouche béante.

Les 5 sites

Ces 5 sites ont été retenus en fonction de leur diversité, 4 sur les 5 sont accessibles à tous plongeurs.

La roche Kaisari n’est pas une plongée grand public, mais le site présente des spécificités qu’il faut préserver.

Les fonds s’étagent entre -5 et -10m. 

Le relief est composé de sable, d’éboulis rocheux, de failles, de trous qui hébergent une faune multicolore et abondante. 

Ce site est un lieu idéal pour les baptêmes de plongée et la plongée de nuit. 

A son extrémité nord repose une ancre, gardienne intemporelle d’un passé maritime important.

Accessible en bateau, le mouillage se fait sur le haut d’un tombant vertigineux entre -13 et -41 m. 

On longeant le tombant vers le nord un superbe gorgone orange ondulant comme un éventail en dentelle accueille les plongeurs. 

Toujours vers le nord, on découvre plusieurs cavités puis une grotte de 6 m sur 5 tapissée de branches touffues jaunes « les pié d’bwa ». 

De nombreux spondiles attendent bouche béante.

Dans le prolongement de la coulée qui a débuté en mars 1977 dans les hauts de Piton Sainte Rose, ce site de plongée trouve un intérêt tout particulier pour observer la colonisation d’une coulée de lave par les organismes marins. 

D’un sol quasi lunaire, chaotique et noir, on est passé à un paysage coloré avec la colonisation d’une faune fixée. 

Au contact de l’eau la lave a explosé, créant de multiples cavités à l’intérieur desquelles ont poussé des branches de corail rose.

Au large de l’Anse des Cascades, en direction de l’est, une roche affleure. 

En janvier 1901, l’échouage d’un vapeur « le Kaisari » lui a donné son nom. 

Ce site est l’un des plus beaux tombants de la région avec une profondeur de -13 à -38 m. 

La vie foisonne et les poissons abondent tout autour de ce jardin corallien.
Cette plongée est délicate car un courant violent peut se lever soudainement.

Ce tombant est accessible à la palme en laissant la jetée sur sa droite. 

Ce site ne descend pas en dessous de 20m sur une pente assez douce. 

Il est très riche en coraux aux couleurs insensées et aux formes presque délirantes.